Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Annette BECKER
( n. 1953 )

L'auteur

Annette BECKER --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 21 aout 1953

Professeure d'histoire contemporaine à l'Université Paris-Ouest Nanterre La Défense ; elle travaille sur les deux guerres mondiales, en particulier les violences de masse contre les civils, leurs mémoires et leurs oublis.

ligne
Livre numéro 2370
Annette BECKER --- Cliquer pour agrandir Ordres de tuer
 
Titre : Ordres de tuer / auteur(s) : Taner AKÇAM -
Editeur : CNRS Éditions
Année : 2020
Imprimeur/Fabricant :
Description : 14 x 22 cm, 350 pages, couverture illustrée en couleurs
Collection : Histoire
Notes : Annette Becker (Préface), Gilles Berton (Traduction)
Autres auteurs : Annette BECKER [préfacier] -
Sujets : Génocide arménien 1915
ISBN : 9782271127174
Prix : 24,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Dès 1915, le gouvernement jeune-turc à la tête de l'Empire ottoman a cherché à présenter l'annihilation du peuple arménien comme un simple projet de déplacement et de réinstallation. À cette fin, des documents accablants ont été très vite détruits et ceux qui ne l'ont pas été sont considérés jusqu'à aujourd'hui par les autorités turques comme des " faux ". Parmi eux figurent des télégrammes de Talaat Pacha et les mémoires de Naïm Efendi, bureaucrate ottoman qui travaillait au bureau des déportations d'Alep pendant les années 1915-1916. Ces documents ont longtemps été controversés, et les historiens, en l'absence de preuves suffisantes, évitaient de les citer. Ce livre rouvre le dossier. En véritable enquêteur, Taner Akçam s'est en effet lancé dans une minutieuse analyse de ces mémoires et des télégrammes qu'ils contiennent. En comparant les systèmes de codage de ces câbles avec ceux employés dans d'autres documents conservés dans les Archives ottomanes, en étudiant le papier utilisé et la datation de ces pièces à conviction, en regardant de près les signatures, et en confrontant les événements mentionnés par Naïm Efendi avec d'autres sources, Taner Akçam parvient à démontrer qu'il ne peut y avoir aucun doute sur l'authenticité de ces " ordres de tuer ".

Apportant ainsi de nouvelles preuves quant aux plans d'extermination de la population arménienne, ce livre rend aussi manifeste la politique de destruction systématique par le gouvernement ottoman de toutes traces relatives à ces atrocités.


Livre numéro 2270
Annette BECKER --- Cliquer pour agrandir Le génocide des Arméniens
Titre : Le génocide des Arméniens / auteur(s) : Colloques - Annette BECKER - Un siècle de recherche 1915-2015
Editeur : Armand Colin
Année : 2015
Imprimeur/Fabricant : 95-Domont : Dupli-print
Description : 15,5 x 23,5 cm, 367 pages, couverture illustrée NB
Collection :
Notes : Actes du colloque international, Paris, Sorbonne, Mémorial de la Shoah, École des hautes études en sciences sociales, Bibliothèque nationale de France, 25-28 mars 2015] / [organisé par le] Conseil scientifique international pour l'étude du génocide des Arméniens - Textes des communications en français et en anglais. - Notes bibliogr.
Autres auteurs :
Sujets : Génocide arménien (1915-1916) -- Actes de congrès
ISBN : 9782200294427
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 29,00 euros
Achat possible sur : Amazon

Commentaire :

Le génocide des Arméniens. Un siècle de recherche (1915-2015) est publié à l’occasion de la tenue à Paris, du 25 au 28 mars 2015, du colloque international « Le génocide des Arméniens de l’Empire ottoman dans la Grande Guerre. 1915-2015 : cent ans de recherche ». Il réunit les contributions scientifiques présentées à la Sorbonne, au Mémorial de la Shoah, à l’École des hautes études en sciences sociales et à la Bibliothèque nationale de France. Ce colloque introduit par le président de la République est organisé par le Conseil scientifique international pour l’étude du génocide des Arméniens (CSI), avec le soutien de la Mission du centenaire 2015 et de nombreuses institutions savantes. Un siècle après le déclenchement à Constantinople, le 24 avril 1915, de l’extermination des Arméniens ottomans par l’État unioniste, la recherche internationale démontre par cette publication l’étendue de la connaissance scientifique sur le premier génocide contemporain. Cet ouvrage s’inscrit dans le mouvement des études sur les génocides, en plein développement en France comme dans le monde. Le centenaire de 1915 marque un tournant dans la résonance publique des savoirs scientifiques les plus élevés et l’affirmation d’une conscience internationale de prévention des génocides.

ligne

  Retour à l'Index des auteurs