Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Hraça KIRMIZIYAN
( n. 1929 )

L'auteur

Hraça KIRMIZIYAN --- Cliquer pour agrandir
Naissance le 23 septembre 1929 (Roumanie)

Je suis né le 23 septembre 1929. D'origine arménienne, le sort a voulu que je voie le jour en Roumanie. Mon enfance a été bercée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale et l'avènement du communisme. J'ai dû quitter le pays qui m'a vu naître pour Istanbul. Après avoir fini mes études d'ingénieur, j'ai décidé de réaliser mon rêve, m'installer à Paris, la ville lumière. Toutes ces mutations, ainsi que le souci d'adaptation à différentes cultures, ont fait de moi une personne différente. Le déclic du désir d'écriture fut un évènement exceptionnel, vécu avec mon frère Agop lors de la réalisation d'un mausolée à Istanbul, à la mémoire de la dynastie Balian, architectes et grands bâtisseurs à la cour de plusieurs sultans durant les XVIIIe et XIXe siècles. Cette initiative, si elle en a séduit plus d'un, a également suscité de nombreuses questions: qui sont les Kirmiziyan, nés en Roumanie, habitant en France, et étant à l'origine de cette action? Pouvoir répondre à cette interrogation a éveillé en moi cette idée d'écrire, afin de raconter les détails de notre aventure et planter le décor de nos vies. Hraça Kirmiziyan est ingénieur à Paris. Guidé par son attachement à ses racines, il choisit de partager son histoire et de nous faire part des différents bouleversements qu'il a vécus dans sa vie personnelle et professionnelle. Il signe avec Arrivé d'ailleurs – Le destin d'une vie son premier ouvrage. [source éditeur]

ligne
Livre numéro 2426
Hraça KIRMIZIYAN --- Cliquer pour agrandir Arrivé d'ailleurs - Le destin d'une vie
 
Titre : Arrivé d'ailleurs - Le destin d'une vie / auteur(s) : Hraça KIRMIZIYAN -
Editeur : verone editions
Année : 2021
Imprimeur/Fabricant : Paris : Impr. Trèfle Communication
Description : 14 x 21 cm, 276 pges, couverture illustrée en couleurs
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Récits personnels
ISBN : 9791028413002
Bibliothèques : Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 20,00 euros

Commentaire :

Article de Krikor Amirzayan, Nouvelles d’Arménie Magazine, Mars 2021

Sorti le 14 janvier 2021 chez Vérone Éditions, le livre « Arrivé d’ailleurs, le destin d’une vie » de Hraça Kirmiziyan (Anouchavan) est un recueil de 276 pages sur la vie de Hraça (Hratchia) Kirmiziyan une personnalité connue de la communauté arménienne de France avec son frère Agop, tous deux grands mécènes et patriotes.

Hraça (Hratchia) Kirmiziyan est un grand amoureux du verbe, de l’écriture, de l’amitié et de la nation arménienne. Depuis sa Roumanie natale à son arrivée à Istanbul au début des années 1950 Hraça Kirmiziyan accompagné de ses parents et de son inséparable frère Agop, découvre cette ville cosmopolite et belle où Arméniens, Grecs et Juifs formaient à cette époque une partie importante des quelques 600 000 habitants de la ville. « Aujourd’hui avec ses 20 millions d’habitants, Istanbul est méconnaissable et la mégapole a perdu son charme et sa diversité culturelle d’antan » nous confie Hraça Kirmiziyan. C’est de cet Istanbul des années 1950 à 1964 que nous évoque l’auteur force détails à l’appui. La vie arménienne d’Istanbul de ces décennies de la jeunesse de Hraça et de l’active communauté arménienne regroupée autour de ses églises, ses écoles et ses associations. C’est aussi le charme de l’île arménienne de Kinali sur la mer de Marmara où l’auteur dispose de nombreux souvenirs.

De cette Turquie et de ses rencontres, des personnages insignifiants ou des personnalités connus que l’auteur fait revivre à travers cet ouvrage. Mille détails, anecdotes, noms de personnes et de lieux qui font de ce livre une source d’histoire et de richesse. Tout comme celle de la présence arménienne en Roumanie largement décrite et relativement peu connue. Le travail de souvenir de Hraça Kirmiziyan aura ainsi l’avantage de figer cette histoire agrémentée de nombreuses expériences et rencontres personnelles de l’auteur qui s’avère être un véritable humaniste, amoureux de tout ce qui l’entoure.

L’auteur qui s’installera à Paris au milieu des années 1960 décrit également cette vie parisienne et rencontres dans cette « plus belle ville du monde » comme il le dit. La communauté arménienne de France tient également sa place dans cet ouvrage qui captive le lecteur pour faire revivre une époque révolue mais belle en souvenirs marquants.

Par cet ouvrage, Hraça Kirmiziyan apporte sa contribution à cette histoire des Arméniens de Bucarest à Paris en passant par Istanbul. C’est justement à Istanbul, la Constantinople de jadis que l’auteur tombe un jour au cours de l’une de ses visites au cimetière arménien de Baglarbachi à Üsküdar sur la rive asiatique du Bosphore, sur les tombes délaissées des grands architectes Arméniens de la dynastie des Balian, architectes des sultans au 18e et 19e siècle. C’est le déclic pour Hraça qui désire mettre en valeur ces tombes par un mausolée. Un coup de fil à son frère Agop. La réponse est « Banco ! ». Ils décident de financer un mausolée dédié aux architectes Balian. Ce dernier est inauguré le 1er octobre 2016 en présence des plus hautes personnalités arméniennes et turques, dont le maire d’Istanbul, Kadir Topbas. La mémoire des architectes des sultans les Balian -que nombre d’historiens turcs voulaient italianiser en Baliani pour faire oublier leur origine arménienne- est ainsi figée dans le marbre. C’est aussi cette belle aventure que nous raconte dans son livre Hraça Kirmiziyan.

Krikor Amirzayan


ligne

  Retour à l'Index des auteurs