Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Franck ESMER

L'auteur

 
Thèse de doctorat en Philosophie et histoire de la philosophie, Le portrait de soi selon Rousseau : une entreprise philosophique Soutenue en 2005 à Aix-Marseille 1, en partenariat avec l'Université de Provence, Faculté des lettres et sciences humaines
ligne
Livre numéro 2386
Franck ESMER --- Cliquer pour agrandir Le crime parfait
   
Titre : Le crime parfait / auteur(s) : Franck ESMER - Méditations sur les meurtres de masse
Editeur : Thaddee
Année : 2020
Imprimeur/Fabricant :
Description : 15 x 21 cm, 300 pages, couvrture illustrée en couleurs
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Génocides
ISBN : 9782919131488
Prix : 25,00 euros

Commentaire :

Ce livre se décline en 296 méditations s’appuyant sur les pensées de philosophes et d’écrivains, choisis dans un très vaste répertoire. Classées en dix chapitres ou escales, on les lira dans l’ordre ou au hasard. Explorant les racines du mal, l’auteur soulève une foule de questions et délivre quantité de réponses. On en sort plus lucide et plus fort.

Franck Esmer est un homme révolté à l’idée que le crime de masse, et sa forme la plus accomplie, le crime de génocide, puisse être parfait, que le criminel parvienne à effacer toute trace, afin que dans la mémoire des hommes ce génocide n’ait pas eu lieu, ou, pire, qu’il ait été nécessaire. […]
Pour prévenir cette catastrophe, il part en croisade sur les chemins de la connaissance. […] Pour cela, il fait appel aux penseurs qui, d’Homère à nos jours, du temps où les dieux pouvaient contenir l’hubris d’Achille, à celui où l’homme s’interroge sur la présence de Dieu dans les centres d’extermination, pour expliquer ce que ce crime signifie pour l’humanité et pour convaincre de la nécessité de lutter contre les assassins de la mémoire, qu’ils soient les meurtriers, leurs épigones ou les bénéficiaires.
Avec d’innombrables citations qui témoignent de son immense culture, son livre tente de répondre aux questions posées par deux génocides perpétrés dans la première moitié du XXe siècle : le génocide des Arméniens de l’Empire ottoman, le génocide des Juifs d’Europe.


ligne

  Retour à l'Index des auteurs