Retour à l'Index des auteurs    Accueil
Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée (France)

Marie ATMADJIAN-LE CHEVALIER
( 1913 - 1999 )

L'auteur

 
Poétesse française.

Épouse de Charles-Étienne LE CHEVALIER, auteur de "Exodes et Migrations - Des ruines de Ninive au pays de la Nive", publié en 1974 et réédité en 1982.

En 1915, son père est massacré ; son frère, le futur poète Séma (1901-1940), est déporté ; seules, elle et sa mère échappent à la mort. Marie Atmadjian-Le Chevalier arrive en France dans les années 1920. Le passé, les retrouvailles miraculeuses avec son frère, puis la mort de ce dernier, tué sous le drapeau français dans les Flandres (1940), hantent son oeuvre. Elle publie ses premiers poèmes dans la revue Tchank (« effort », 1930), animée par Séma et Missak Manouchian. Engagée comme eux dans le mouvement communiste et fidèle à l'Arménie soviétique, elle est devenue un élément actif de la Société des gens de lettres arménienne à Paris. La forme de sa poésie est restée traditionnelle. Parmi ses oeuvres figurent Golgotayi chouchannèr (« les lys de Golgotha, 1948), Asdéghakar (« pierre stellaire », 1951), Haverjagan oughinèr (« chemins éternels », 1957) et Vertchalouysèn aratch (« avant le crépuscule », 1974).
(Anahide Ter-Minassian, dans "Le Dictionnaire universel des créatrices"

ligne
Livre numéro 2307
Marie ATMADJIAN-LE CHEVALIER --- Cliquer pour agrandir Gloria victis...complainte sur les rochers d'Arménie (1914-1974)
 
Titre : Gloria victis...complainte sur les rochers d'Arménie (1914-1974) / auteur(s) : Marie ATMADJIAN-LE CHEVALIER -
Editeur : Rosny-sous-Bois (11, rue du Quatrième Zouaves, 93110) : [M. Atmadjian-Le Chevalier]
Année : 1974
Imprimeur/Fabricant : Paris : impr. Elekian
Description : 13,5 x 21 cm, 15 pages
Collection :
Notes :
Autres auteurs :
Sujets : Poème lyrique
ISBN :
Bibliothèques : Consultable à la Bibliothèque de la Cathédrale apostolique arménienne, Paris
Catalogué à la Bibliothèque Nationale de France
Prix : 5 francs

Commentaire :

"Je dédie cette complainte à mon Père, martyr, et à mon peuple, pour commémorer la soixantième année du Génocide sans précédent perpétré par les Attila du vingtième siècle en Asie Mineure, le 11/24 Avril 1915.
Une survivante,
MARIE ATMADJIAN - LE CHEVALIER
Médaille d'Or du Mérite National Français Médaille d'Argent de la Ville de Paris Professeur à l'Association Philotechnique
Paris, le 24 Avril 1974."

ligne

  Retour à l'Index des auteurs